PIANO DROIT RÖSLER modèle 118 occasion : 3 400€

10 Jan PIANO DROIT RÖSLER modèle 118 occasion : 3 400€

La production de pianos droits et à queue sous le nom de Rösler remonte à la seconde moitié du 19ème siècle. 1878 est considéré comme la date officielle de création de l’entreprise par Gustav Rösler, qui a construit à Česká Lípa l’une des plus importantes usines du genre dans toute la monarchie austro-hongroise. Après sa mort en 1891, sa femme dirigea l’entreprise, jusqu’à ce qu’en 1899, son frère Ludwig Gatter achète l’entreprise et l’agrandisse et la modernise progressivement. L’entreprise était représentée sur le marché intérieur dans tous les grands détaillants et a également connu du succès à l’étranger. Sa zone de vente comprenait l’Empire austro-hongrois, la Grande-Bretagne et l’Afrique du Sud.
L’entreprise s’est développée après la création de la République tchécoslovaque, lorsque les fils de L. Gatter l’ont reprise. Les instruments Rösler ont été exportés dans 18 pays. Après la Seconde Guerre mondiale, l’usine était occupée, Antonín Duda, spécialiste de Dalibor Pianos à Zákolany, étant nommé directeur national. À cette époque, l’entreprise produisait jusqu’à 10 pianos par mois. L’entreprise a continué de prospérer jusqu’au putsch de 1948, date à laquelle elle a été nationalisée.
Après 1993, Rösler est racheté par PETROF, le principal fabricant de pianos d’Europe. Aujourd’hui, PETROF produit toujours des pianos Rösler, faisant un usage commercial actif du nom.